Zoom sur Prima Mabonzo, de Kisina Déco

Prima est une jeune femme dynamique originaire du Congo-Brazzaville. Installée au Canada dans la région de Québec depuis 2011, elle est arrivée dans l’intention de terminer ses études puis, a décidé de rester vivre au Canada et même d’adopter la nationalité canadienne. 

Après plusieurs années au sein de son entreprise  en tant que salariée, elle a commencé à se poser des questions, à ressentir un manque dans sa vie et un besoin profondément ancré d’apporter quelque chose de son pays d’adoption. Sa culture, les couleurs, la chaleur que l’on peut retrouver dans la décoration de certaines maisons des pays dans lesquelles elle a pu vivre sur le continent africain ont commencé à lui manquer. À côté de ce manque, il y avait aussi ce besoin d’accomplir quelque chose par elle-même, de satisfaire un besoin entrepreneurial en apportant un peu d’elle, son identité, au cœur du pays dans lequel elle est établie.  

Après avoir pris le temps de la réflexion, c’est tout naturellement que Prima a lancé son entreprise de décoration d’intérieur en parallèle de son travail, de manière à avancer petit à petit sans pression. Apporter un peu de sa chaleur dans l’intérieur des habitations est devenu sa mission : Kisina déco est née en 2018. 

C’est une entreprise québécoise qui commercialise des articles de décoration intérieure fabriqués sur le continent africain par des artisans au Sénégal. Une excellente façon de faire le pont entre les différentes influences culturelles de Prima et de permettre aux familles québécoises/canadiennes et même au-delà, de découvrir le savoir-faire africain. 

La compagnie est née peu de temps avant l’arrivée de l’épidémie de COVID-19, ainsi Prima a dû s’adapter, changer ses stratégies afin de permettre aux consommateurs de connaître ses produits. Un défi de taille pour une jeune entreprise qui a aussi appris à maîtriser des outils autres que les salons et les activités de réseautage pour se faire connaître.

Déterminée à faire changer le regard sur la décoration intérieure et le savoir-faire africain, Prima ne s’est pas démotivée. Elle a donc adopté et adapté sa manière de communiquer sur ses produits, elle s’est tournée par exemple vers les réseaux sociaux qui sont une excellente source de marketing et de communication sans frontières. Elle ne s’est pas limitée aux clients québécois, mais est allée au-delà afin d’ouvrir son marché. 

Prima s’est rendue compte qu’elle avait par exemple sous-estimé la charge mentale concernant le choix de faire fabriquer sur le continent africain et d’importer sur le continent américain. Elle n’a pas eu d’autres choix que d’avoir du relais sur place au Sénégal pour suivre l’avancée de la production. Elle a en outre dû faire face aux coûts d’importation qui ne sont pas négligeables, mais aussi à l’acceptation de ses produits dans une culture nord-américaine. C’est une autre façon de consommer, c’est une autre façon de décorer, et même si le produit est beau, la qualité irréprochable, l’adoption d’un style de décoration d’intérieur différent n’est pas toujours simple

Prima porte la mission de faire connaître l’Afrique pour ses ressources autres que celles de son sol. Son Afrique, comme elle le dit, a d’autres savoir-faires, mais peu de monde se tourne vers celui-ci. Prima souhaite raconter cette histoire aussi et faire partie de ce changement, de ce tournant et œuvrer, même si elle n’y vit plus, pour son continent d’origine. « L’Afrique, c’est aussi des personnes qui ont quelque chose à dire et qui ont tout autant leur place sur la scène internationale, le made in Africa est prêt !” dit-elle. 

Les projets de Kisina Déco : 

Elle me confie qu’elle n’a pas entrepris pour échouer et même si cela prend du temps, elle arrivera à développer davantage son entreprise. Consciente que cela peut être un défi de taille, ses convictions sont plus grandes et plus fortes. 

Kisina Déco a son histoire, son parcours et grandira avec cela : Produire de façon exclusive en Afrique. De la matière en passant par la production et la finition en usine. Les ambitions de prima avec Kisina déco sont nobles donc on lui souhaite de réussir ce qu’elle a entrepris. 

Entrevue réalisée par Audrey Ndjave Sulpizi, fondatrice de la Clinique périnatale HMB

À Lire
également

Lumière sur Josée Turgeon

“C’est en marchant que l’on découvre le chemin.” Cette citation de Paulo Coelho illustre à merveille le parcours de Josée Turgeon, fondatrice de Zone rouge.